Fiche Projet RDI

Retour à la page d'accueil

Transport solide en Loire : un pas vers la connaissance

« Quels sont les processus qui gouvernent le transport solide du fleuve en crue et à l’étiage ? Quelle quantité de sédiments la Loire évacue-t-elle ? » - Stéphane RODRIGUES

Intitulé Transport solide de la Loire : processus, mesure et quantification des flux
Nature du projet Projet de recherche
Etat d'avancement Réalisé
Période Réalisation 2009-2012
Montant total 103 231 €
Localisation Loire moyenne - Bréhémont (37)
Le débit solide de la Loire et l’évolution des formes du lit en crue sont analysés sur le terrain grâce à une chaîne de mesure unique en France faisant appel à des technologies de pointe (bathymétrie multifaisceaux, courantométrie Doppler) couplées à des échantillonneurs de sédiments déployés sur les embarcations de l’Université F. Rabelais de Tours.

Les résultats constituent les premières évaluations de flux sédimentaires obtenues par mesure directe sur la Loire. Ils attestent la grande mobilité des sédiments lors des crues mais également en périodes de basses eaux. Ils permettent de jeter les bases d’une loi de transport applicable à la Loire moyenne et soulignent le rôle majeur joué par les barres sédimentaires et les dunes dans l’évacuation de la charge solide de fond.

Les résultats répondent à des questions fondamentales et appliquées.

Du point de vue fondamental, les résultats bénéficieront à la communauté scientifique ligérienne travaillant sur la sédimentologie, l’évolution morphologique et l’écologie. La communauté scientifique nationale (GDR Transnat) s’avère également intéressée. Du point de vue international, des comparaisons (de processus et de flux) sont envisagées avec d’autres grands systèmes fluviatiles à charge sablo­graveleuse comme le Rhin.

Du point de vue appliqué, ces travaux de recherche sont directement liés aux considérations d’entretien du lit, de remontée de la ligne d’eau d’étiage, de gestion des inondations et de la biodiversité (DREAL Centre, Agence de l’eau Loire-Bretagne, Région Centre). A cet égard, ils répondent aux objectifs du plan Loire grandeur nature. Le site retenu pour le projet est localisé à Bréhémont (37). Ce site a permis de capitaliser une collection de données unique sur l’ensemble du bassin de la Loire du fait de l’investissement de l’Université F. Rabelais de Tours depuis de nombreuses années.
Chercheur(s)
RODRIGUES Stéphane srodrigues@univ-tours.fr
Loire Loire moyenne