Fiche Projet RDI

Retour à la page d'accueil

METHODOLOIRE

Dommages socioéconomiques face aux inondations

« Mise au point et test d’une méthodologie d’évaluation permettant de mettre en perspective les dommages potentiels aux activités économiques à l’échelle du bassin fluvial de la Loire. » - Corinne LARRUE

Intitulé Développement d'une méthodologie de mise en perspective des dommages économiques à l'échelle du bassin fluvial de la Loire (METHODOLOIRE)
Nature du projet Projet de recherche
Etat d'avancement Réalisé
Période Réalisation 2010-2011
Montant total 64 570 €
Localisation Ensemble bassin - Agglo de Tours (37), agglo de Vichy (03) et Lapalisse (03)
Ce projet a été réalisé en collaboration entre deux équipes aux compétences complémentaires : le CEPRI (Centre Européen de Prévention du Risque Inondation), spécialiste de l’évaluation des risques liés aux inondations et l’UMR 6173 CNRS/Université de Tours Citeres (Cité Territoire Environnement Société), dont les chercheurs mobilisés sur ce projet présentent des compétences en économie de l’aménagement, en analyse et modélisation spatiale.

METHODOLOIRE s’est focalisée sur le fonctionnement socio-économique des territoires (en termes de mobilité quotidienne, de flux économiques, de réseaux, de composition sociale, de solidarité entre communes) et pas uniquement sur les zones inondables. Des méthodes d’analyse de ces différentes dimensions ont été développées puis testées dans 3 sites d’études choisis pour représenter la diversité des situations rencontrées sur le bassin de la Loire, en termes d’enjeux et de disponibilité des données.

Des indicateurs spécifiques d’estimation des dommages économiques et sociaux ont été produits permettant d’estimer la vulnérabilité directe et indirecte des territoires. Une démarche d’agrégation (multicritère) des indicateurs a été proposée et le potentiel d’application à différents territoires a été estimé. Trois types de vulnérabilité ont été plus spécifiquement abordés : la vulnérabilité des populations et des logements, la vulnérabilité directe des activités économiques, la vulnérabilité indirecte.

La méthode pourra être appliquée par des gestionnaires de bassin versant, des collectivités territoriales ou des services en charge des inondations, mais aussi des responsables d’entreprises (réduction des vulnérabilités structurelles).

Les trois sites tests étudiés sont : le pôle urbain de l’agglomération de Tours (37), l’agglomération de Vichy (03) et le pôle rural de Lapalisse (03).
Chercheur(s)
LARRUE Corinne corinne.larrue@univ-tours.fr
Loire Ensemble bassin