Fiche Projet RDI

Retour à la page d'accueil

Ménagement du Val de Loire, actions et systèmes d’action

« Sur la base d’une analyse des différents systèmes d’action et des domaines associés, cette recherche participe à la réflexion sur l’évolution d’un ménagement du Val de Loire, intégrant l’ensemble de ses dimensions, naturelle, urbaine et rurale. » - François BERTRAND

Intitulé Ménagement du val de Loire, actions et systèmes d'action
Nature du projet Post-doc
Etat d'avancement Réalisé
Période Réalisation 2008-2009
Montant total 39 542 €
Localisation Loire moyenne
Cette recherche postdoctorale vise à mieux connaître les fondements de l’action et de l’organisation des systèmes d’action engagés dans l’aménagement du Val de Loire, ce sur la longue durée, d’hier à aujourd’hui, afin de mieux comprendre comment pourraient être organisés aujourd’hui les systèmes d’action dans le cadre d’une politique d’aménagement répondant aux visées exprimées par le développement durable.

Ce travail part d’une interrogation sur l’évolution des « modèles de développement » qui ont présidé et président à l’aménagement du Val de Loire, en s’intéressant particulièrement à la place octroyée aux systèmes urbains dans l’aménagement de cet espace, à partir du projet de la Métropole Jardin, premier projet de développement métropolitain où la question de l’aménagement de la « région urbaine » ligérienne est formulée explicitement. Cette interrogation porte également sur l’existence d’une « action publique Loire », à l’échelle du fleuve et/ou du Val de Loire, et cherche à en dévoiler son éventuel contenu comme ses principaux acteurs.

Si la préoccupation de protection des personnes et des biens face à des épisodes de fortes crues s’est invariablement maintenue, au-delà, les modèles pour penser le développement et la protection des activités humaines, et in fine la cohabitation entre l’écosystème Loire et les systèmes humains qui lui sont étroitement imbriqués, ont, eux, beaucoup varié au cours du temps. Les formes de conciliation entre « environnement » et « développement » ont notablement évolué, et se sont complexifiées au fur et à mesure que de nouveaux impératifs sont venus s’ajouter aux anciens.

Ce travail a analysé les tensions persistantes sur les ressources naturelles, les réponses avancées en terme de système intégré pour gérer les relations ville/nature, les différents « modèles » et « objet de coopération » sur lesquels l’aménagement du Val de Loire a reposé et l’état actuel de l’organisation des systèmes d’acteurs, qui tendent à adopter des formes interterritoriales, et enfin, l’émergence de possibles valeurs communes sur l’espace considéré, contenues dans le processus de « mise en patrimoine ».
Chercheur(s)
BERTRAND François francois.bertrand@univ-tours.fr
Encadrant(s)
THIBAULT Serge
Porteur(s)
Université François Rabelais de Tours Tours
Equipe(s) et partenaire(s)
Université François Rabelais de Tours, CITERES UMR 6173
Université François Rabelais de Tours Tours
Financeur(s)
Etablissement public Loire Orléans
Feder
Loire Loire moyenne