Fiche Projet RDI

Retour à la page d'accueil

Géoarchéologie de la vallée du Loir

« Mieux connaître l’espace fluvial du Loir grâce à un diagnostic des formes alluviales et à l’identification des dynamiques qui les ont construites, transformées et transmises au cours des derniers 15.000 ans. » - Julienne PIANA

Intitulé Géoarchéologie de la vallée du Loir: évolution de la dynamique fluviale tardiglaciaire et holocène, interactions sociétés/milieux
Nature du projet Thèse
Etat d'avancement Réalisé
Période Réalisation 2008-2013
Montant total 90 000 €
Localisation Loire moyenne - Le Thieulin (28), Vendôme/Pezou (41), Vaas/ Château-du-Loir (72)
Ce travail s’inscrit dans une approche géoarchéologique de l’espace fluvial, intégrant les dimensions hydro­morphodynamique, bioclimatique et sociale, à différentes échelles spatio-temporelles emboîtées. Dans chacune des trois fenêtres d’observation ouvertes d’amont en aval du bassin (Le Thieulin (28), Vendôme/Pezou (41), Vaas/ Château-du-Loir (72), des études géomorphologiques et sédimentologiques menées à l’échelle du lit majeur de la vallée, associées à l’exploitation des sources archéologiques et historiques, permettent d’identifier les processus géodynamiques et anthropiques impliqués dans le fonctionnement et l’évolution du système fluvial. Les résultats obtenus sont ensuite replacés dans le temps grâce à l’élaboration d’un cadre chronostratigraphique reposant sur les données archéologiques et sur des éléments de radiochronologie (14C) et de biochronologie (palynologie). L’élaboration d’un Système d’Information Géographique permet d’optimiser la gestion et le croisement de l’information.

Dans un souci d’aide à la gestion des milieux et des ressources, la recherche doit permettre à terme :

• d’établir un modèle de la construction morphosédimentaire de la vallée du Loir au cours des 15 derniers millénaires
• de décrypter l’enregistrement régional des oscillations climatiques du Quaternaire récent et de percevoir les modalités de la réponse fluviale du Loir aux changements climatiques et environnementaux tardiglaciaires et holocènes
• d’apporter des données nouvelles concernant les conditions de circulation et de stockage des eaux superficielles et souterraines et le fonctionnement hydrologique de la plaine alluviale lors des inondations et en période d’étiage
• de mieux cerner l’impact des sociétés sur le milieu (aménagements, occupation des sols, héritages, etc.)
• d’évaluer l’hétérogénéité du potentiel archéologique de la vallée et sa vulnérabilité face aux aménagements actuels.

Ce travail contribue au programme de recherche de la Zone Atelier Loire. Les résultats seront susceptibles d’intéresser les services de l’Etat (DREAL, SRA), et les gestionnaires locaux (SAGE Loir, collectivités).
Chercheur(s)
PIANA Julienne julienne.piana@etud.univ-angers.fr
Encadrant(s)
CARCAUD Nathalie
Loire Loire moyenne